Etre Ingénieur ENSMM, piloter des A320 et être champion de voltige unlimited.

Interview d'un parcours atypique d'un de nos Alumni

Posté le 27/03/2018


 

Marielle BONOMI-DUNOYER, Directrice de l’AIMM a rencontré Daniel GENEVEY, chrono diplômé de l’ENSMM pour un interview autour de son parcours aussi brillant qu’atypique.

 

 

Marielle BONOMI-DUNOYER :

" Daniel, je résume rapidement ton parcours : En 2001 tu reçois ton diplôme d’Ingénieur de l’ENSMM. Puis aux US tu décroches un Master of Science à l'université de Virginia Tech. En tant qu’ingénieur mécanicien, tu participes à la réalisation des moteurs de fusée utilisés par l'Agence spatiale européenne. Très vite tu décroches ta licence de pilote professionnel et tu entres chez Air France. Dès 2006 tu pilotes des A320. En 2011, tu es sacré champion de France de voltige advanced et dès 2015 tu participes pour la première fois aux Championnats du Monde de voltige Unlimited.

On te retrouve aujourd’hui, classé parmi les 10 meilleurs européens après seulement 2 années dans cette catégorie reine. Comment as-tu géré ta carrière d’Ingénieur avec ta passion pour les activités aéronautiques ? "

 

Daniel GENEVEY :

" J'ai commencé à travailler comme ingénieur en mécanique, passé mes licences de pilote professionnel pour devenir pilote de ligne, et en même temps j'ai consacré presque tout mon temps libre à la compétition de voltige jusqu'à devenir membre de l'Equipe de Voltige de Hongrie et pilote Red Bull Air Race en catégorie Challenger. Au total, j'ai passé plus de 6000 heures en vol, pour mon plus grand bonheur." 

 

Marielle BONOMI-DUNOYER :

" Peux-tu nous expliquer comment t’est née cette vocation de pilote alors que tu dis que cela a été une surprise pour ta famille qui n‘a jamais touché à l’aviation ? "

 

Daniel GENEVEY :

" Voler est devenu quelque chose de totalement naturel pour moi. Impossible de dire d'où provient cette passion pour le vol et pour la voltige...

Etonnamment, personne ne m'a poussé dans cette voie que j'ai choisie depuis mon plus jeune âge, en commençant par faire voler des modèles réduits en Guadeloupe. Je savais alors que ma vie tournerait autour des avions... "

 

 

Marielle BONOMI-DUNOYER :

" Je comprends que voler est pour toi au-delà d’une vocation, c’est la passion de ta vie ? "

 

Daniel GENEVEY :

" La passion naît en nous et se nourrit des satisfactions bien méritées et même des obstacles à franchir. Très rapidement ne pas pouvoir voler représente un manque et c'est là que l'on sait qu'on a trouvé sa voie ! "

 

Marielle BONOMI-DUNOYER :

" Quel sont tes projets ? Ton prochain challenge ? "

 

Daniel GENEVEY :

" En entrant en Red Bull air Race, j'ai découvert un autre univers de performance et de compétition. J'ai bien conscience des exigences de ce nouveau type de pilotage. C'est un cap dont j'ai toujours rêvé. C'est clairement le plus gros challenge de ma carrière de pilote. Mais c’est un processus sans fin. On peut toujours progresser en volant, cette année, je vais rechercher petit à petit à gagner en performance. Somme toute, c’est une question d’expérience et de préparation mentale. "

 

Marielle BONOMI-DUNOYER :

" En 2018, tu vas piloter, lors du Challenger Class, le nouvel avion, « Rapide Edge 540 ». Qu’est-ce que cela implique ? "

 

Daniel GENEVEY :

" Le « Rapide Edge 540 » est un avion incroyablement rapide. Il va pousser les limites plus loin lors de la Challenger Cup, ce qui sera plus palpitant pour le public et plus exigeant pour les pilotes. "

 

Marielle BONOMI-DUNOYER :

" Qu’as-tu retenu de ton parcours ? Que souhaites-tu transmettre ? "

 

Daniel GENEVEY :

" C'est une grande satisfaction de pouvoir vivre ses rêves d'enfance et pouvoir les partager avec d'autres. Je le souhaite à tout le monde. Parfois cela nécessite de ne pas écouter ceux qui disent que ces rêves sont irréalisables... Mais au final rien n'est plus important que de rêver. Rêver, c'est vivre. "

 

Marielle BONOMI-DUNOYER :

" Daniel, je te remercie pour ce témoignage. Tous tes camarades alumni et élèves de l’ENSMM t’apportent leur soutien pour cette compétition mondiale. Je te souhaite une grande réussite dans la suite de ton exceptionnel parcours. "

 

 

Pour la première fois dans l’histoire du championnat mondial Red Bull Air Race, une des épreuves va se dérouler en France, à Cannes du 20 au 22 avril 2018.

 

Tous ceux qui veulent en profiter pour vivre les frissons de cet évènement exceptionnel en direct à Cannes, peuvent réserver leur place ici : RESERVATION